windowQui suis-je ? Où va le monde ? Est-ce que Dieu existe ?

Une introduction illustrée

11 Le passage du règne animal au règne de l’homme.

Les plans universels

symbol 19b

Les ténèbres de l’initiation (l’enfer ou Ragnarok)n
– Symbole No 19

« Œil pour œil, dent pour dent… »

Le symbole explique que l’origine véritable de toutes les souffrances et tous les malheurs de la vie est l’ignorance.

Le petit triangle blanc symbolise le « moi » éternel d’un être vivant donné. La série de rectangles orange et jaunes, tout en bas du symbole représente le principe de la réincarnation et montre donc que notre existence est un passage d’une vie terrestre à l’autre (en orange), avec entre chaque vie une interruption pendant laquelle nous séjournons dans les mondes spirituels (en jaune).

Nous voyons ici un être qui reçoit un karma ténébreux. Ce karma est symbolisé par l’arc de couleur orangée qui vient de la gauche et par l’épée qui transperce le cœur, c’est-à-dire l’organisme de l’être en question. L’épée qui est dirigée vers le haut symbolise le fait que cette personne répond par la vengeance. Elle ne sait pas qu’elle est elle-même à l’origine de son destin ténébreux (l’arc de destin qui revient vers elle) et elle ignore également que sa réponse vengeresse la force à rester dans la zone où culminent les ténèbres. Le diapason de l’univers, c’est-à-dire l’amour universel (symbolisé ici par l’aura lumineuse qui entoure le squelette) ne trouve pas encore particulièrement de résonnance en elle.

L’océan de flammes symbolise les guerres, les révolutions, les soulèvements, les grèves, les lock-out, les joutes politiques, les conflits religieux, la pauvreté, la maladie et l’indigence. Le volcan symbolise les catastrophes naturelles : les tremblements de terre, les inondations, les cyclones, etc., et donc aussi les souffrances que les hommes de la Terre font parfois subir aux micro-êtres qui peuplent leur propre organisme. La façon dont nous nous comportons envers notre propre microcosme agit également sur le destin que notre macrocosme nous fait subir, et vice-versa.

Mais le côté ténébreux de notre destin n’est pas une punition de Dieu et les ténèbres ne peuvent être vaincues par le commandement de Moïse : « Œil pour œil, dent pour dent ». Tout ce que nous vivons est une initiation qui nous rend capables de compassion et d’humanité et qui, avec le temps, nous rend réceptifs à la connaissance de Dieu. Au fil des expériences, nous apprenons à faire la différence entre un comportement utile et un comportement inutile.

Chacun de nous doit d’abord être « vaincu » un nombre de fois suffisant pour que la vérité des paroles de Jésus « Aime ton prochain comme toi-même et bénis ceux qui te maudissent, fais du bien à ceux qui te haïssent et prie pour ceux qui t’humilient et te persécutent » commence à leur apparaître.

La lumière naît dans les ténèbres. La Bible prédit « une époque de bouleversements » avec des « plaintes », des « peurs », « des guerres et des bruits de guerres » (Mat. 24, Marc 13, Luc 21 et Jean 14-16). À notre époque, le message d’amour du Christ que nous transmet la Bible : « Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jean, 14 :25), peut être expliqué et analysé.

Le « consolateur » dont il est question ici est donc une explication scientifique, implacable et finale de l’enseignement d’amour de Jésus. C’est un savoir qui explique les réalités cachées du monde physique et qui est fait pour l’homme moderne dont le degré d’humanité et d’intellectualité est désormais suffisamment développé.

Martinus a expliqué le symbole No 19 dans L’Image Éternelle de l’univers, vol. 2.

© C’est l’Institut Martinus, Copenhague, qui détient et protège les droits d’auteur des symboles cosmiques de Martinus.


Pin it